Acheter L’offre d’achat : l’essentiel à retenir

Publiée le 14/01/2021

Lire un autre article ?

Lorsque l’on se lance dans un achat immobilier, une des premières étapes du processus est de faire une offre d’achat au vendeur. Si cette dernière est acceptée, la vente est engagée : ni l’acheteur ni le vendeur ne peuvent faire marche arrière. Ce n’est donc pas un acte anodin et pour vous aider à faire les choses correctement, on vous explique tout ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une offre d’achat en immobilier ?

Image qu'est-ce qu'une offre d'achat dans l'immobilier

Une personne intéressée par une maison ou un appartement en vente peut faire une proposition de prix au vendeur, en vue d’acquérir le bien. Cette proposition est appelée « offre d’achat ». Si le vendeur l’accepte, le candidat-acquéreur doit acheter le bien au prix proposé. Lorsque l’offre d’achat est signée, ni l’acheteur ni le vendeur ne peuvent revenir en arrière.

Comment faire une offre d’achat ?

Le mieux est de faire une offre d’achat par écrit, que ce soit sous la forme d’une lettre, d’un email ou d’un SMS. Il n’y a pas de modèle obligatoire à respecter.

Toutefois, « l’offre d’achat doit, dans tous les cas, contenir au minimum les informations suivantes :

  • nom de l’acheteur ;
  • adresse du bien ;
  • prix offert ;
  • durée de validité de l’offre ;
  • réserves, remarques éventuelles ;
  • conditions suspensives ;
  • signature et date. »1

Il faut limiter l’offre dans le temps : par exemple, on laisse 48 heures au vendeur (24h minimum2) pour décider s’il accepte ou non la proposition de prix. Lorsque le temps est écoulé, si le vendeur n’a pas pris de décision, le candidat-acquéreur peut se rétracter et retirer son offre. Par contre, si le vendeur accepte cette dernière, le candidat-acquéreur devient acheteur et il est désormais obligé d’acheter le bien au prix qu’il a lui-même proposé. Le vendeur peut également tout simplement refuser l’offre ou faire une contre-proposition, c’est-à-dire soumettre un autre prix au candidat-acheteur, qui retrouve sa liberté et a le choix à son tour, d’accepter ou de refuser la contre-proposition.

À noter : on peut aussi faire une offre d’achat orale, mais elle n’a aucune valeur juridique et n’engage aucune partie.

Que sont les conditions suspensives ?

Les conditions suspensives sont des éléments qui conditionnent l’offre d’achat et permettent de l’annuler si elles ne sont pas remplies. On peut, par exemple, dans le cadre de l’offre d’achat d’une maison, inclure une condition suspensive concernant l’octroi d’un crédit hypothécaire. Cela protège le candidat-acheteur en cas de difficultés à obtenir un prêt de la part de sa banque.

Offre d'achat, les conditions suspensives

L’option d’achat

L’option d’achat est une demande, par le candidat-acheteur au vendeur, de ne pas vendre le logement durant un certain laps de temps (par exemple, 24h). Il ne faut pas la confondre avec l’offre d’achat. Soit, le vendeur accepte, il peut alors continuer à faire visiter le bien, mais il s’engage à ne pas vendre pendant la période demandée. Soit, il refuse. Dans le cas où le vendeur joue le jeu, le candidat-acheteur, avant la fin du temps imparti, peut décider de « lever l’option » et de faire une offre d’achat, mais il peut aussi ne rien faire.

Quand faire une offre d’achat ?

Quand faire une offre d'achat immobilière ?

Il n’y a pas véritablement de moment idéal pour faire une offre d’achat. Tout en évitant de vous précipiter, si un bien vous a tapé dans l’œil, ne tardez pas trop à faire une proposition ferme au vendeur, car la maison ou l’appartement de vos rêves pourrait vous passer sous le nez. Avant de vous décider, renseignez-vous auprès de votre banque pour vérifier votre capacité d’emprunt. Même si vous pouvez insérer une condition suspensive dans votre offre, autant éviter une perte de temps et une grosse déception.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez nos conseils sur notre blog, dans les rubriques « Acheter » ou « Vendre », selon vos besoins. N’hésitez pas non plus à nous contacter pour plus de conseils !

Cet article vous est proposé par Marie, de Youdee rédaction

Source et info supplémentaire :

1 & 2notaire.be : https://www.notaire.be/acheter-louer-emprunter/vente-ou-achat-de-gre-a-gre/l-option-ou-l-offre-d-achat