Acheter Être jeune et obtenir un prêt immobilier : mission impossible ?

Publié le 01/09/2020

Lire un autre article ?

Ces dernières années, les taux d’intérêt liés aux crédits hypothécaires ont été historiquement bas. Par contre, les conditions d’octroi par les banques sont devenues, depuis janvier 2020, beaucoup plus sévères. Une mauvaise nouvelle, notamment pour les jeunes qui désireraient acheter une maison sans posséder de fonds propre. C’est le cas de Laure et Nicolas, qui ont craqué sur une maison gaumaise.

Pas de fonds propres, pas de crédit

Ça y est, Laure et Nicolas ont décidé de sauter le pas et d’acheter un logement dans notre belle Gaume. Après quelques visites, le coup de cœur est arrivé : une maison pleine de charme, avec petit jardin, du côté de Saint-Léger.

D’un point de vue financier, ils vont devoir, comme beaucoup de jeunes couples, faire un emprunt à une banque. Mais ce n’est pas tout, ils doivent aussi anticiper le paiement de certains frais, tels que les frais de notaire qui s’élèvent grosso modo à 25 – 30 000 euros, une somme que le jeune couple ne possède pas, malgré quelques années d’économies.

En outre, il n’est plus possible aujourd’hui de faire un crédit annexe pour financer les frais de notaire, que ce soit sous forme de prêt personnel ou de prêt hypothécaire. Suite aux évolutions réglementaires édictées par la FSMA1 et la BNB2 ces dernières années, plus aucune banque ou organisme de crédit ne commercialise ce type de produit.

Les difficultés ne s’arrêtent pas là. Leur banque – comme beaucoup d’autres en Belgique – leur annonce qu’elle peut leur octroyer un prêt uniquement sur base de 90 % du montant à payer. Il faut donc que Laure et Nicolas, en plus des frais de notaire, puissent apporter 10 % de la somme, de leur poche, pour pouvoir espérer acheter la maison qu’ils ont choisie.

Image jeunes frustrés, calcul

Quelles solutions pour obtenir un financement ?

Certaines options s’offrent au jeune couple.

  • Les parents de Laure ou de Nicolas peuvent les aider de différentes façons :
    • En leur accordant un prêt sous seing privé (un prêt entre particuliers).
    • En optant pour une épargne logement au Grand-Duché pour leurs enfants (s’ils remplissent les conditions et qu’ils s’y prennent suffisamment tôt).
    • En mettant leur habitation ou un autre bien immobilier en garantie pour combler le manque de fonds propres des enfants.
    • Le prêt Family + permet aux parents d’emprunter la somme manquante afin de la remettre à leurs enfants. Ce prêt peut aller jusqu’à 50 000 euros (maximum 20% du prix d’achat). Il y a plusieurs avantages pour les parents : ils ne s’engagent que pour une somme limitée et peuvent conserver leur épargne pour d’autres projets ; ils bénéficient également de tous les avantages d’un crédit à la consommation (infos et conditions : contactez Bernard Hogge bh@assurgaume.com).
  • La Région wallonne propose quant à elle des possibilités de financement alternatif, dans une perspective d’efficacité énergétique. La société wallonne du crédit social (la SWCS) a pour vocation de « permettre l’accès à la propriété et à la rénovation tout en évitant les risques liés au surendettement. Elle assure en outre un encadrement et un accompagnement du candidat emprunteur pendant toutes les démarches liées à sa demande de prêt et, ensuite, pendant toute la durée de remboursement. »3 Pour plus d’informations, Laure et Nicolas peuvent se rendre sur le site de la SWCS : https://www.swcs.be/

2 règles d’or en 2020 : anticiper et économiser

Image d'une tirelire, économiser l'argent

Aujourd’hui, les banques cherchent à éviter les dossiers trop risqués en exigeant un apport propre des emprunteurs, en plus d’une capacité de remboursement avérée.

On voit qu’en 2020, les jeunes (ou leurs parents, pour eux) ont tout intérêt à anticiper pour pouvoir devenir propriétaire d’un logement, et ce, bien avant de se mettre à chercher !

Chez Home Sweet Gaume, on teste votre capacité d’emprunt avant de signer le compromis de vente. Cela permet aux vendeurs d’être rassurés et aux acheteurs de savoir où ils vont, alors n’hésitez pas à nous contacter pour toute demande d’information.

Cet article vous est proposé par Marie, de Youdee rédaction

1Financial Services and Markets Authority

2Banque Nationale de Belgique

3SWCS : Société wallonne du crédit social (SWCS)