Acheter L’habitat groupé : une autre manière de vivre

Publié le 28/09/2020

Lire un autre article ?

Autrefois perçu comme plutôt marginal, l’habitat groupé séduit de plus en plus de citoyens. À vocation sociale, solidaire, écologique, prônant le vivre ensemble, l’habitat en groupe se développe sous de multiples formes. Basé sur un projet commun, il peut également s’avérer intéressant d’un point de vue financier.

L’habitat groupé en bref

L'habitat groupé en bref

Un habitat groupé, c’est un lieu où vivent ensemble plusieurs personnes dont le projet de logement s’est construit autour d’une ou plusieurs volontés communes : favoriser la mixité, diminuer l’empreinte écologique, mutualiser les ressources, encourager l’entraide et la solidarité, etc.

Il existe plusieurs formes de cohabitat1 : il y en a qui rassemblent plusieurs ménages (habitat solidaire), d’autres sont intergénérationnels ; on trouve aussi des habitats-seniors (qui ne concernent que les personnes âgées)…

Comme dans une colocation, les habitants profitent d’espaces communs et privés. « L’habitat groupé est caractérisé par l’autogestion (la prise en charge par les habitants), et par le volontarisme, c’est-à-dire la volonté de vivre de manière collective. Ce type d’habitat devrait permettre l’épanouissement de la vie sociale (au travers des espaces communs) sans altérer l’épanouissement de l’individu (au travers de sa sphère privée). »2

Comment ça fonctionne ?

Un projet d’habitat groupé démarre logiquement de la volonté d’un groupe de personnes de vivre en collectivité. Ils doivent se mettre d’accord sur toute une série d’éléments concernant le projet de vie, la construction ou la rénovation, les ressources… En effet, il s’agit d’un processus complexe où de nombreuses questions se posent (architecturales, urbanistiques, financières…).

Il existe autant de méthodologies à suivre que de types de projets. Des outils sont à disposition des citoyens qui souhaitent en savoir plus, notamment sur la plateforme www.habitat-groupe.be et sur le site de l’association Habitat et Participation (www.habitat-participation.be).

Image comment cela fonctionne ?

Les différents types d’habitats groupés

Il existe plusieurs formes d’habitat en groupe, mais elles ne sont pas toutes clairement encadrées légalement. Si vous souhaitez vous informer sur un type d’habitat groupé en particulier, nous vous conseillons de toujours vous adresser à votre commune dans un premier temps.

En outre, via cette adresse, vous trouverez une carte des projets de logement collectif qui ont été menés en Belgique.

L’habitat intergénérationnel et l’habitat kangourou

L’habitat intergénérationnel, c’est le mélange des âges sous un même toit. Il est une solution pour contrer la solitude que connaissent certaines personnes âgées vivant seules chez elles.

L’habitat kangourou quant à lui est un type spécifique d’habitat intergénérationnel. Il a pour principe de faire vivre ensemble au moins une personne âgée et une personne plus jeune. Souvent, la personne âgée est propriétaire du lieu et met à disposition une partie du logement. Dans l’autre sens, une famille peut également accueillir une personne âgée. Le principe reste le même : l’entraide mutuelle. Au-delà de l’aspect convivial, chaque partie est gagnante financièrement, puisque les coûts sont partagés.

L’habitat senior

À l’inverse de l’habitat intergénérationnel, l’habitat senior regroupe uniquement des personnes d’âge mûr — toujours indépendantes et autonomes – qui ne souhaitent pas (ou plus) vivre seules. Une colocation version 3e âge, en somme.

L’habitat communautaire pour personnes âgées, avec ou sans vocation sociale, permet de lutter contre la solitude des personnes âgées et de favoriser le maintien à domicile.

L’habitat solidaire

L’habitat solidaire est un type d’habitat groupé caractérisé par un projet de vie solidaire dans lequel se sont engagés, par écrit, les participants. Parmi ces personnes, au moins une est en état de précarité sociale et/ou financière. L’habitat solidaire lui permet ainsi, entre autres, de se réintégrer socialement.

Le Community Land Trust

Il s’agit d’une forme innovante d’immobilier dit social, qui aide à contrer le cercle de la pauvreté.

« Un Community Land Trust est une ASBL dont l’objectif est de permettre à des familles à bas revenus de devenir propriétaires d’un logement en séparant la propriété du sol de celle du logement. En restant propriétaire du terrain, le CLT permet aux familles d’acheter seulement le bâtiment à un prix nettement plus abordable. »3

Les avantages et inconvénients de l’habitat collectif

Parmi les avantages, on notera :

  • Un logement plus abordable
    Ce n’est pas toujours le cas, mais l’habitat groupé permet généralement aux cohabitants de diminuer la facture liée à leur logement, puisque les frais sont partagés.
  • Favorise la cohésion sociale
    Dans une société de plus en plus centrée sur l’individu, la vie en communauté favorise le lien social et la solidarité.
  • Diminution de l’empreinte écologique
    Le fait de vivre en groupe permet de tendre plus facilement vers une gestion écologique des ressources (potager partagé, installation de panneaux photovoltaïques, gestion commune des eaux, etc.).
  • L’aspect sécurité
    Quand on vit en groupe, il y a toujours quelqu’un pour veiller sur l’autre ! De plus, le logement est rarement laissé vide, ce qui décourage les cambrioleurs.

Parmi les inconvénients :

  • Une législation pas encore au point
    Selon le type d’habitat groupé, le cadre réglementaire est soit inexistant soit flou. L’habitat groupé n’est pas labellisé en Belgique. Il arrive donc que les porteurs de projet se retrouvent face à des obstacles parfois costauds. D’où l’importance de se faire accompagner par une structure ou une association spécialisée.
  • La vie en groupe
    On ne va pas se mentir, tout le monde n’est pas fait pour vivre en communauté. Et même quand on a fait ce choix, des tensions peuvent apparaître entre les différents cohabitants, c’est pourquoi il est toujours intéressant d’établir une charte de vivre ensemble dès les prémices du projet.

Vous habitez en Gaume et souhaitez mettre en place un projet d’habitat groupé ? Si vous avez déjà pris vos renseignements et que vous êtes à la recherche du bien ou du terrain idéal, visitez notre site ! Peut-être que vous trouverez la perle rare !

Si vous avez aimé ce contenu, vous serez probablement intéressé par notre article sur l’habitat léger. Bonne lecture !

Cet article vous est proposé par Marie, de Youdee rédaction

1Source et info supplémentaire : www.habitat-groupe.be

2Habitat participation : www.habitat-participation.be

3Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté : Les Community Land Trust : une idée qui gagne du terrain.