Acheter Nouveau propriétaire : quelles assurances pour votre maison ?

Publiée le 15/12/2021
Quelle assurance habitation pour les nouveaux propriétaires ?

Lire un autre article ?

Si vous vous apprêtez à devenir propriétaire d’un bien immobilier, sachez que plusieurs assurances existent afin d’assurer vos arrières en cas de sinistre ou de soucis de santé par exemple. Ces assurances ne sont pas obligatoires d’un point de vue légal, mais quasiment incontournables. On vous explique pourquoi.

L’assurance habitation

L'assurance habitation

Vous la connaissez peut-être sous le nom d’« assurance incendie », pourtant, l’assurance habitation peut s’étendre à d’autres types d’événements destructeurs. Elle est souscrite en principe pour faire face aux dommages matériels (de l’habitation elle-même ou du mobilier qui se trouve à l’intérieur) causés par : un incendie, une explosion, un dégât des eaux, mais aussi, en fonction du contrat, un bris de vitrage, un acte de vandalisme, etc.

Le montant de l’assurance habitation dépend de la superficie du bien à assurer et de sa valeur estimée (y compris le mobilier que contient l’habitation).

Même si cette assurance n’est pas obligatoire, elle est fortement recommandée et constitue souvent une condition, de la part de la banque, à la signature du contrat de vente du bien immobilier. D’ailleurs, dans les faits, l’assurance incendie existante sur un bien est prolongée de quelques semaines après la signature de l’acte de vente pour que l’immeuble reste assuré. Mais rien n’empêche le nouveau propriétaire de ne pas poursuivre le contrat d’assurance ou de choisir un autre type d’assurance par la suite.

Sachez que si votre assurance habitation ne couvre pas le vol, vous pouvez souscrire séparément à une assurance vol spécifique.

L’assurance solde restant dû

Si vous avez contracté un crédit pour acheter votre maison, cette assurance protège vos proches en cas de décès. En effet, même si, comme l’assurance habitation, elle ne constitue pas une obligation légale, elle permet à votre conjoint ou à vos enfants, selon les conditions décidées en amont, de ne pas devoir payer si vous venez à décéder avant d’avoir pu rembourser l’intégralité de votre prêt.

Ici aussi, il arrive fréquemment que cette assurance soit exigée par l’organisme financier qui vous accorde le crédit hypothécaire.

Son montant varie en fonction de l’état de santé de la personne qui souscrit l’assurance et d’autres critères que l’assureur est tenu d’expliciter en toute transparence.

L'assurance solde restant dû

L’assurance perte de revenus

L'assurance perte de revenus

Cette assurance est applicable en Wallonie depuis mars 2019. Elle permet de rembourser partiellement votre crédit hypothécaire dans le cas où vous perdez votre emploi involontairement ou si vous vous retrouvez en incapacité totale de travailler. L’assurance perte de revenus fonctionne pour l’achat d’un logement existant (neuf ou pas), mais également si vous vous êtes lancé dans un projet de nouvelle construction.

Le montant de l’assurance habitation dépend de la superficie du bien à assurer et de sa valeur estimée (y compris le mobilier que contient l’habitation).

La compagnie d’assurance rembourse jusqu´à 9 000 euros par an, pendant maximum 3 ans consécutifs (et seulement sur une période qui couvre les 8 premières années du crédit hypothécaire).

Découvrez d’autres trucs et astuces concernant l’achat et la vente de biens immobiliers sur notre blog !

Cet article vous est proposé par Marie, de Youdee rédaction