Actualités et blog Amoureux de la Gaume : RDV le 26 décembre à Virton

Publiée le 23/12/2019

Lire un autre article ?

Parmi les valeurs qui définissent Home Sweet Gaume, il y a le plaisir et l’ancrage local. Au travers de notre métier, nous avons à cœur de mettre en avant les atouts de notre belle région. Mais avant d’être des agents immobiliers, nous sommes des habitants de la Gaume, et comme tout bon Gaumais qui se respecte, nous ne manquerons, pour rien au monde, la traditionnelle Foire aux Amoureux, le 26 décembre prochain, et vous ?

« Le vingt-six »

Le 26 décembre, pour les Virtonais, c’est plus que le lendemain de Noël. Peut-être même encore davantage que la veille, cet événement est une tradition. C’est le moment de l’année où tous les Gaumais d’origine et sympathisants se retrouvent pour faire la fête ensemble. Les expatriés, les vieux, les jeunes, les amoureux et les célibataires se rassemblent dans la capitale gaumaise et célèbrent la région et son patrimoine le temps d’une journée… et d’une nuit.

Au programme, ce jour-là, il y a bien sûr, le jeu des amoureux, les traditionnelles choucroute et touffaye servies dans les restaurants de la ville (voir plus bas), la tournée des cafés, et bien sûr, le concours du Roi du Pâté, qui, cette année, fête ses 60 ans !

Image 26 décembre

Le 60e Concours du Roi du Pâté gaumais

Le concours du roi du pâté gaumais est un événement qui mêle tradition et folklore, le tout dans une ambiance bon-enfant. Le jeu prend place sur le Kiosque de Virton, un édifice bien connu des habitants de la ville qui accueille également les Apérokiosques, durant l’été. Construit en 1914, classé depuis 1997 et rénové en 2013, le kiosque était au départ un haut lieu de la culture musicale gaumaise. Il garde aujourd’hui sa fonction de rassembleur autour de manifestations de divertissement populaire.

Ce que vous devez savoir sur le pâté gaumais

L'hostie officielle

L’hostie officielle du pâté gaumais

Le pâté gaumais n’a rien d’un pâté. Il s’agit d’une tourte à la viande, fabriquée en Gaume, selon un cahier des charges bien précis, puisqu’il bénéficie depuis 2001, de la reconnaissance IGP (Indication Géographique Protégée). Attention ! Si le pâté que vous dégustez ne comporte pas l’hostie attestant qu’il s’agit d’un « vrai » pâté gaumais, c’est qu’il ne respecte pas toutes les règles, à savoir2 :

  • il doit être fabriqué en Gaume ;
  • avec de la viande noble de proc coupée en morceaux (min 30 %) ;
  • marinée dans du vin blanc ou du vinaigre avec épices et herbes régionales ;
  • entourée d’une pâte levée ;
  • de forme ronde et d’un poids minimum de 200 grammes ;

Touffaye ou choucroute ?

Le 26 décembre, il n’y a pas que les participants du concours qui ont le droit de goûter à la bonne cuisine gaumaise. La tradition veut que les établissements de la ville proposent aux fêtards de quoi se sustenter en touffaye, mais aussi en choucroute, le tout autour d’un bon Orval, évidemment. C’est le cas d’un autre lieu typique et indissociable de la foire aux amoureux : les caves de l’hôtel de ville. Datant de 1859, cet endroit servait, à l’origine, à stocker le bois pour chauffer les locaux du bâtiment. En 1968, lors de la rénovation du bâtiment, l’espace a été complètement transformé et voué à la vie culturelle locale.3 C’est toujours le cas aujourd’hui et, outre les nombreuses expositions qui y prennent place toute l’année, il se transforme, chaque 26 décembre, en un joyeux banquet virtonais.

Un événement rassembleur

La Foire aux Amoureux de Virton fait partie de ces événements (qui deviennent malheureusement de plus en plus rares) rassemblant toutes les générations autour de valeurs communes. Et même si certains ont choisis de faire leur vie dans des contrées plus urbaines, ils ne manquent généralement pas de revenir sur leurs terres natales le temps des fêtes de fin d’année. 2019 sera toutefois un peu spéciale puisqu’on y célébrera les 60 ans du concours du roi du pâté et les 20 ans de la traditionnelle (elle aussi !) soirée de Quai Noël. Une chose est sûre, le 27 décembre promet d’être fort calme dans les chaumières gaumaises.

Vous l’aurez compris, si l’on vous raconte tout ça, c’est parce qu’on est fiers de notre région et de ses traditions. Pour en savoir plus sur nos valeurs, n’hésitez pas à consulter notre page dédiée à notre éthique. À bientôt, sur le kiosque, jeudi prochain, pour le coup d’envoi de la foire aux amoureux !