Trucs et astuces Les Hirondelles de fenêtre : comment les protéger ?

Publié le 07/04/2020

Lire un autre article ?

Vous les avez déjà certainement aperçues, nichées dans les coins des fenêtres ou installées sous les toitures gaumaises. Les hirondelles de fenêtre sont reconnaissables à leur plumage sombre et leur ventre blanc. Cette espèce d’oiseau présente dans toute la Wallonie, et donc en Gaume, connaît un grand déclin : sur 40 années, 80 % des hirondelles ont disparu. Mais nous pouvons aider à les préserver, voici comment.

Comment reconnaît-on une hirondelle de fenêtre ?

L’hirondelle de fenêtre, que vous pouvez aussi appeler de son élégant nom latin Delichon urbica, est un oiseau au plumage bleu-noir, au ventre et croupion blanc, et à la queue courte. Elle vit seule ou en colonie et établit son nid sous nos toits, corniches, balcons, ou aux coins des fenêtres. Elle aime la ville, mais elle s’installe aussi à la campagne. En Belgique, c’est une espèce protégée (les oiseaux, leurs œufs, nids et habitats).

Delichon Urbica ou hirondelle de fenêtre

Comment aider à la sauvegarde les hirondelles de fenêtre ?

Oiseaux migrateurs, les hirondelles sont appréciées car associées au printemps, au retour des beaux jours. Elles nous débarrassent des petits insectes (mouchettes, moustiques et pucerons), qu’elles capturent habilement, en plein vol, au détour de quelques acrobaties, amusantes à observer. Pour leur faciliter la vie, voici quelques conseils à suivre.

Icone Hotel à insecte

1. Favoriser la présence des insectes

Les hirondelles sont insectivores. Ainsi, nous vous conseillons de vous amuser à créer/installer un hôtel à insectes dans votre jardin, une activité ludique à partager avec les enfants. Vous aiderez les hirondelles à trouver de la nourriture et participerez à la protection des insectes, dont la population a décliné de 75 % en Europe.

Un point d’eau permettra également d’attirer les insectes et d’autres sortes d’oiseaux. Il est également efficace de planter des fleurs/plantes mellifères (qui produisent du nectar et du pollen) : par exemple, les marguerites ou les framboisiers.

Évitez l’utilisation de pesticides qui pourraient tuer les insectes et empoisonner les oiseaux.

Icone boue

2. Créer des espaces boueux

La boue est l’élément principal utilisé par les hirondelles de fenêtre pour fabriquer leur nid. On trouve, dans la nature, de moins en moins d’endroits boueux, l’une des causes de leur disparition. Vous pouvez donc, surtout pendant les périodes sèches, constituer, dans votre jardin, un espace boueux (dans un simple bac, par exemple) en mélangeant régulièrement de l’eau et de la terre.

Icone bienveillance

3. Adopter une attitude bienveillante

En sachant que cette espèce d’oiseau est en déclin et qu’elle est protégée dans notre pays, les propriétaires des maisons qui les abritent sauront qu’ils doivent, au minimum, tolérer leur présence, ne pas détruire leur nid (ce qui est illégal !), et au mieux, les protéger.

Il est important d’informer vos amis et voisins pour améliorer et protéger la biodiversité en Gaume !

Si elles se sentent bien chez vous, sachez que les hirondelles sont fidèles, elles reviendront probablement dans leur ancien nid, après leur voyage dans des contrées plus chaudes en hiver.

Quelques astuces

Planche sous le nid d'hirondelles de fenêtre

Pour éviter que les hirondelles de fenêtre ne salissent les murs de votre façade à cause de leurs fientes, vous pouvez simplement clouer une planche en bois à 40-50 cm sous les nids. Il est conseillé de laisser un petit espace de 2 à 3 cm entre la planche et le mur pour éviter que les hirondelles n’aillent reconstruire leur nid sous la planche. Si l’opération s’avère délicate ou dangereuse, n’hésitez pas à demander de l’aide à votre commune.

Si vous êtes bricoleur, vous pouvez facilement créer vous-même des supports pour nids d’hirondelles de fenêtre et d’hirondelles rustiques.

Pour plus d’actus sur la vie en Gaume, consultez nos autres articles de blog.

AC

Cet article vous est proposé par Marie, de Youdee rédaction